3 Unité

Les piquets

La troisième étape consiste à réfléchir avec les jeunes sur la liberté.

Le MOI et le TOI qui entrent en relation peuvent le faire de différentes façons, parce que nous avons été dotés de la liberté et, par conséquent, l’histoire de chacun doit encore être écrite.

Cette liberté nous a été donnée comme un don. Elle doit être nourrie, formée et mûrie, afin que lorsque nous la mettons en jeu, nous savons faire de notre vie et de celle des autres quelque chose de beau, parce que c’est dans l’Amour, à l’image de notre Créateur, que nous rencontrons la « Véritable Liberté ».

 

  • La liberté de l’homme, dessein de Dieu le créateur.
  • La liberté comme capacité de disposer de soi-même et de décider de son propre destin au travers de nos actions.
  • La liberté orientée vers la plénitude de la communion d’amour avec Dieu.
  • La liberté morale : la liberté en tant que susceptible de croissance. Elle s’accroît dans la mesure où elle est employée afin de répondre aux désirs les plus réels ; elle décroît lorsqu’elle s’incline pour satisfaire les désirs qui ne peuvent pas être ordonnés vers le bien moral.
  • La liberté orientée vers la communion des personnes. La corruption de l’idée de liberté : lorsque les autres et Dieu sont ressentis comme des limites de ma liberté.
  • La libre disposition de moi-même de me donner à l’autre, une condition d’amour possible.
  • La volonté orientée à atteindre le bien. Dieu, le Bien absolu.
  • Les éléments essentiels pour une bonne disposition envers la liberté : affirmation de soi, bonne humeur, joie, conseils de personnes expérimentées, espoir dans la lutte.
  • La famille, lieu pour apprendre à mettre la liberté au service du don et de l’amour.

 

CONTENUS3.0_ENSEIGNANT

Réunion_Carte3.1_ENSEIGNANT

Réunion_Carte3.1_JEUNE

Réunion_Carte3.2_ENSEIGNANT

Réunion_Carte3.2_JEUNE

Réunion_Carte3.3_ENSEIGNANT

Réunion_Carte3.3_JEUNE

Réunion_Carte3.4_ENSEIGNANT

Réunion_Carte3.4_JEUNE

FILMS3.0_ENSEIGNANT